Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | Comment susciter des achats spontanés sur Internet
2443
single,single-post,postid-2443,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

Comment susciter des achats spontanés sur Internet

15:03 28 November in Informations
0 Comments
Buy Now Computer Key by Stuart Miles / FreeDigitalPhotos

Buy Now Computer Key by Stuart Miles / FreeDigitalPhotos

En mettant en place quelques ajustements, un spécialiste d’e-commerce peut encourager les emplettes non planifiées, selon une étude de la Webster University.

Sur Internet aussi, l’on peut inciter les clients à effectuer des achats spontanés, selon une étude de la Webster University de Vienne, en collaboration avec l’Université de Surrey (Angleterre), se basant sur le comportement d’achat de 500 online shoppers. Si un site ne peut régater avec l’éclairage parfait, la musique de fond et une ambiance particulière des magasins, il peut néanmoins mettre en place d’autres tactiques.

Les auteurs de l’étude ont déterminé trois points qui peuvent influencer le comportement d’achat et susciter des emplettes spontanées: le design, la navigation et les informations distillées. En effet, une ambiance agréable conduit à un sentiment de bien-être, qui stimule un comportement impulsif. Le design et la navigation des commerces en ligne jouent donc un rôle très important.

Soigner l’interface graphique pour stimuler les achats

Le graphisme, la structure ou les couleurs sont des éléments relativement simples à mettre en place, qui produisent beaucoup d’effets. Les informations telles que la description de produits sont moins déterminantes de prime abord. Les auteurs de l’étude basent leur recherche sur le modèle psychologique S-O-R (stimulus, organisme, réponse), qui analyse le comportement humain face aux influences de son entourage. Les inputs externes influencent le jugement émotionnel d’une situation, et conduisent à deux réponses: oui ou non.

La moitié des personnes interrogées achètent plus d’une fois par mois en ligne, avec une moyenne d’au moins quatre produits, pour un montant de plus de 40 euros. L’e-commerce représentait, en 2011, un chiffre d’affaire global de plus de 530 milliards de dollars. Les achats spontanés auraient donc un potentiel énorme.

Source : LeMonde

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.