Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | Des DRM bientôt intégrées au HTML5 pour bloquer le streaming vidéo
2206
single,single-post,postid-2206,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

Des DRM bientôt intégrées au HTML5 pour bloquer le streaming vidéo

14:43 07 October in Informations
0 Comments

Le World Wide Web Consortium veut intégrer des DRM dans le HTML5 pour bloquer le streaming vidéo.

Video Piracy by Grant Cochrane  / FreeDigitalPhotos.net

Video Piracy by Grant Cochrane / FreeDigitalPhotos.net

Le groupe du World Wide Web Consortium qui travaille sur le HTML a intégré dans sa dernière charte des directives visant à ajouter des systèmes de protection de contenu au langage de description de pages web HTML5. L’Electronic Frontier Foundation (EFF) et la Free Software Foundation (FSF) ont réagi avec colère à cette décision.

Pour ces groupes, l’ajout d’une spécification dite « Encrypted Media Extensions » (EME) revient à intégrer un puissant mécanisme de lecture de contenu protégé par les DRM (Digital Rights Management) dans la norme HTML5. Alors que la spécification EME est encore loin d’être acceptée officiellement, son introduction dans le dernier projet de charte du W3C renforce la probabilité de le voir figurer dans la version définitive. Le DRM, utilisé pour contrôler l’accès à des contenus multimédias en ligne, comme le streaming vidéo, est controversé, en particulier par les défenseurs du logiciel libre et Open Source.

Qui contrôlera au final le navigateur, l’utilisateur ou le diffuseur ?

Au début de l’année, la FSF avait alerté sur l’EME, expliquant que la norme entraverait de différentes manières l’expérience web des utilisateurs. « L'[EME] va à l’encontre du principe du W3C de maintenir le web libre de droits. Il va simplement permettre aux entreprises de médias d’exiger de façon détournée un logiciel de lecture propriétaire. Prétendre le contraire, uniquement parce que la proposition ne mentionne aucune technologie particulière ou ne désigne par les systèmes DRM par leur nom, c’est ignorer délibérément la question », a déclaré le groupe.

Mercredi dernier, l’EFF a repris ces éléments d’opposition à son compte pour commenter la nouvelle selon laquelle la spécification EME serait maintenue, en disant que le groupe était « profondément déçu » par la décision. « En approuvant cette idée, le W3C a cédé le contrôle de l’ “agent d’utilisateur” (c’est le terme utilisé par le W3C pour désigner un navigateur Internet) à un tiers, en l’occurrence le diffuseur de contenu. Ce choix ne permet plus de savoir – même si cette garantie était peut-être tacite jusqu’à présent – qui détient le dernier mot sur votre expérience utilisateur sur le web, et de savoir en effet qui détient le contrôle ultime sur votre matériel informatique », a déclaré l’EFF. Le statut de première ébauche publique de la spécification courra jusqu’à juin 2015. La charte comporte également des dispositions pour un travail sur une double licence.

Source : LeMonde

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.