Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | La sécurité informatique
477
single,single-post,postid-477,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

La sécurité informatique

09:41 11 April in Informations
0 Comments

Nous allons essayer d’aborder ici le concept de sécurité en informatique.

De part la nature même du sujet, cette première présentation servira surtout de sensibilisation à ces risques malheureusement trop souvent négligés.

Nous commencerons donc par une liste de 10 conseils pour protéger votre ordinateur et les données qui y sont stockées.

1. Choisir des mots de passe de qualité, un pour chaque application et les changer régulièrement.

Vos mots de passe informatique vous permettent d’accéder à votre ordinateur ou à différents sites sur internet et aux données qu’ils contiennet. Il est donc important de choisir un mot de passe complexe, long, que vous seul pouvez connaître et qui sera difficile à deviner à l’aide d’outils automatisés.

2. Ne cliquez pas trop vite sur des liens.

Une attaque classique consiste à voler des informations personnelles à l’internaute en l’incitant à cliquer sur un lien dans un message, une page, etc. Cliquer sur ce type de lien peut comporter des risques. Il est donc plus prudent de soit saisir directement l’adresse du site dans la barre d’adresse du navigateur, soit bien regarder l’adresse du site sur lequel on navigue.
L’utilisation de navigateur internet tel que Mozilla Firefox, Google Chrome ou Opéra est recommandé plutôt que Microsoft Internet Explorer qui est plus permissif (même si de gros progrès ont étaient fait ces derniers temps par l’éditeur en matière de sécurité)

3. Contrôler la diffusion d’informations personnelles.

Soyez prudent et ne communiquez jamais d’informations personnelles telles que votre numéro de téléphone ou vos coordonnées bancaires sur des sites qui n’offrent pas de garantie de protection des données.

4. Un système d’exploitation et des logiciels à jour.

En règle générale, les attaques informatiques arrivent dans des ordinateurs qui ont des failles. En ne mettant pas à jour régulièrement votre système d’exploitation et vos logiciels, vous risquez moins d’être victime d’une attaque informatique. La mise en place d’un antivirus et d’un pare-feu reste un plus indéniable.
Et si vous avez le choix et/ou la possibilité, opter plutôt pour des solutions open source. Leurs mises à jour sont en général plus régulières et plus réactives.

5. Eviter de relayer des canulars.

Eviter tout ce qui est message de type alertes virales, chaines de lettres, messages d’urgence, etc. En relayant ce genre de messages, vous favorisez le risque de saturation des réseaux. De plus, ces messages sont bien souvent un moyen simple de récupérer un maximum d’adresses mails pour mieux les spammer ensuite.
Il existe (entre autre) un site pour vérifier si le message que l’on vous demande de relayer est un canular (ou “hoax” en anglais) : http://www.hoaxbuster.com/

6. Faites des sauvegardes régulières.

Une attaque arrive toujours sans prévenir, il est donc primordial d’effectuer des sauvegardes régulières de vos données. Cela vous permettra de réagir rapidement en cas d’attaque et de ne rien perdre.
Pour être efficace, une sauvegarde doit être complète, “versionnée” et externalisée.
Il est aussi important de prendre le temps de faire des tests de restauration afin de s’assurer que la sauvegarde fonctionne.

7. N’utilisez pas de compte administrateur pour naviguer sur internet.

En tant qu’utilisateur d’un ordinateur, vous avez des privilèges et des droits. Les droits d’un simple utilisateur permettent très largement de naviguer sur internet alors utilisez de préférence un compte « utilisateur » et non « administrateur » pour limiter les risques d’infection.

8. Méfiez-vous des pièces jointes de vos mails.

N’ouvrez pas sans précaution les pièces jointes de vos mails car elles sont malheureusement souvent infectées par des codes malveillants. Limitez les risques et n’ouvrez jamais les pièces jointes dont les extensions sont les suivantes : .pif, .com, .bat, .exe, .vbs et .lnk.

9. Attention au phishing.

De plus en plus repandu, le phishing consiste à envoyer des mailings en se faisant passer pour quelqu’un d’autre (votre banque, votre opérateur téléphonique, la police,…) et ce, dans l’unique but de récupérer vos informations bancaires et vous nuire. N’envoyez jamais vos informations bancaires par mail pour éviter tout souci.

10. Désactivez par défaut les composants ActiveX et JavaScript.

Ces deux composants permettent d’utiliser de bonnes fonctionnalités mais ils présentent également un plus grand risque de sécurité puisqu’ils peuvent entrainer la prise de contrôle par un intrus de votre ordinateur. Il est donc conseillé de désactiver par défaut ces deux fonctionnalités.

Comme dit l’adage, « mieux vaut prévenir que guérir » ! En suivant ces 10 conseils, vous vous mettrez à l’abri de bien des soucis informatiques.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.