Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | MySQL Connect : Oracle améliore les performances et l’administration
2155
single,single-post,postid-2155,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

MySQL Connect : Oracle améliore les performances et l’administration

10:24 23 September in Informations
0 Comments

Les développeurs exploitant MySQL peuvent maintenant tester la 2ème DMR de la version 5.7. Oracle propose aussi au test mysqlfabric. Il livre par ailleurs la version 3.0 de MySQL Enterprise Monitor.

MySQL Connect - September 21-23, San Fransico

En direct de San Francisco

Précédant d’une journée l’ouverture par Oracle des conférences OpenWorld 2013 et JavaOne, le 22 septembre à San Francisco, MySQL Connect a débuté dès le samedi matin. Cette année, l’événement consacré à la base de données Open Source (rachetée avec Sun en 2010) bénéficie de trois jours, contre deux l’an dernier. Au total, près de 80 sessions, prolongées le lundi par des prises en main et des tutoriels sur le produit. Dans les salles, les participants creusent les fonctions de la version 5.6 du produit, sortie en février, et se penchent sur l’utilisation qu’en font Facebook ou Twitter. Tandis qu’en amont, Oracle vient de livrer la 2ème DMR (development milestone release) de MySQL 5.7, étape intermédiaire vers la prochaine version, soumise aux feedbacks des utilisateurs qui souhaiteront la tester.

Les évolutions de cette étape 5.7.2 portent à la fois sur les performances (record de 500 000 requêtes/s, montée en puissance linéaire jusqu’à 64 threads CPU, connectivité plus rapide…) et sur l’administration de la base. Parmi les avancées intéressantes, Tomas Ulin, vice-président, responsable du développement de MySQL, pointe l’amélioration du débit sur la réplication maître/esclave multithreadée. « C’est quelque chose que je souhaitais que l’équipe de développement fasse depuis un certain temps, parmi d’autres priorités », a-t-il expliqué lors d’un entretien sur MySQL Connect. A long terme, les capacités d’utilisation de la base s’en trouveront nettement renforcées, a-t-il indiqué. Dans certains cas d’usage, on peut pour l’instant se trouver limité par la performance du côté esclave, en cas de charges d’écriture intensive par exemple, l’esclave n’étant plus en mesure de suivre. « Nous avons eu un certain nombre de retours sur ces problèmes et avons déjà apporté une réponse dans la version 5.6. Cela couvre plusieurs cas d’usage, mais ne convient pas à tous les clients. Paralléliser du côté esclave sera donc très utile ».

La concurrence accrue des bases NoSQL

Tomas Ulin signale aussi une fonctionnalité intéressante, qui n’est pas directement liée à 5.7, mais qui vient également d’être mise à la disposition de la communauté pour être testée. Il s’agit de mysqlfabric, dans MySQL Utilities 1.4.0, pour répartir la charge lors des phases de croissance (scale out), en recourant à la fragmentation (sharding). Le responsable du développement souligne aussi l’arrivée de la version 3.0 de mySQL Enterprise Monitor qui était en gestation depuis un certain temps. La solution d’administration est une composante importante de MySQL Enterprise Edition. Elle fournit maintenant aux DBA des capacités d’alertes en temps réel, des outils d’analyse visuelle et leur permettent de mieux suivre les bases MySQL installées dans le cloud. « Nous en avons déjà de bons retours de la part des utilisateurs », assure Tomas Ulin.

Interrogé sur la présence de concurrents comme la base MariaDB ou encore de SkySQL sur les services de support, Tomas Ulin met plutôt l’accent sur la montée en puissance des bases NoSQL, qui concurrencent MySQL sur son terrain de prédilection, les applications web. « Les études prévoient que MySQL va continuer à croître, mais que les solutions NoSQL vont croître plus vite encore », rappelle le responsable du développement. « Nous voulons donc nous assurer que le type de problèmes qu’essaie de résoudre le mouvement NoSQL, autour du scale out ou de l’accès très rapide aux données, pourra aussi être résolu avec les solutions MySQL. Le mouvement NoSQL est pour nous plus stratégique que d’autres concurrents ».

Source : Le Monde

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.