Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | Nos mots de passe sur internet ne sont pas assez complexes
1126
single,single-post,postid-1126,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

Nos mots de passe sur internet ne sont pas assez complexes

09:37 02 November in Informations
0 Comments

Selon une étude de Kaspersky Lab menée par par O+K Research dans 25 pays à travers le monde, 34% des utilisateurs protègent leurs données avec des mots de passe trop faciles à deviner.

Kasperky office in Moscow

Un mot de passe découvert ou volé peut donner accès au moindre détail de la vie d’un utilisateur, de ses photos personnelles jusqu’à son numéro de carte de crédit.
C’est pourquoi il est vivement conseillé :

  1. d’utiliser des mots de passe complexes pour accéder aux services en ligne.
  2. de ne pas employer le même mot de passe pour différents services, sous peine de se faire dérober non seulement des données vitales mais aussi son « identité » sur Internet, comme sur les réseaux sociaux par exemple.

Une enquête réalisée pour Kaspersky Lab par O+K Research dans 25 pays à travers le monde révèle que les utilisateurs ne sont pas pleinement conscients des risques présentés par des mots de passe trop simples. Le constat est fait : 34% des personnes interrogées sont en effet pratiquement dénuées de toute protection.

Brulez Nicolas

Selon Nicolas Brulez, Senior Malware Researcher, France, Global Research & Analysis Team, « Trop d’utilisateurs encore favorisent la facilité au dépend de la sécurité quand il s’agit de choisir un mot de passe. Ce mauvais reflexe peut avoir des conséquences loin d’être négligeables : arnaques, vols d’identité et d’éléments personnels sont relativement fréquents alors que des méthodes et des outils simples existent pour éviter le pire. »

Bien trop de mots de passe sont faciles à percer à jour sans même recourir à une technique spéciale.
En effet, certains individus ont comme mot de passe :
  • Une date de naissance (17%)
  • Un deuxième prénom (10%)
  • Le nom d’un animal familier (9%)
  • Une simple suite de chiffre telle que « 1234 » (8%)
  • L’expression « mot de passe » (5%)

Ce genre de « protection », à l’image d’autres mots de passe évidents, se contourne avec facilité et rapidité.

Un autre problème, souvent négligé, consiste à utiliser le même mot de passe, en théorie pour ne pas risquer de l’oublier. Dans la pratique, cependant, si ce mot de passe universel est découvert, des escrocs auront facilement accès à plusieurs comptes, services et logiciels. Ainsi d’après l’étude 31% des participants n’utilisent qu’un ou deux mots de passe pour l’ensemble de leurs comptes.
Selon les résultats de l’étude, les utilisateurs préfèrent :

  • 71% les mémoriser (tandis que 46% reconnaissent avoir oublié un mot de passe vital au moins une fois)
  • 12% l’écrire sur un papier placé à coté de leur ordinateur
  • 23% le noter dans un carnet
  • 7% utiliser un logiciel spécialement conçus pour stocker les mots de passe

Lire le rapport en entier (en anglais)
logo Kasperky

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.