Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | Oracle étend les fonctions cloud dans Solaris 11.1
944
single,single-post,postid-944,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

Oracle étend les fonctions cloud dans Solaris 11.1

09:44 05 October in Informations
0 Comments

Dans la version 11.1 de son système d’exploitation Solaris, Oracle prend en compte les dernières avancées de sa base de données et renforce les capacités de son OS Unix dans les environnements de cloud.

Un peu moins d’un an après le lancement de Solaris 11, Oracle présente une version 11.1 de son système d’exploitation Unix. C’est John Fowler, vice-président exécutif du groupe, responsable des systèmes, qui l’a annoncé mercredi 3 octobre sur OpenWorld 2012, à San Francisco, en évoquant plus de 200 améliorations. Les utilisateurs pourront l’installer avec les outils de mise à jour disponibles dans la version 11.John Fowler, vice-président exécutif d'Oracle pour les systèmes, qui fut l'un des dirigeants de Sun Microsystèmes, responsable du matériel

Destiné à la ligne de serveurs Sparc T-Series, l’OS équipe notamment le SuperCluster T4-4 d’Oracle et les systèmes Exadata Database et Exalogic Elastic Cloud. Depuis son arrivée, Solaris 11 a été mis en production par des milliers de clients l’utilisant pour des applications sensibles, a indiqué John Fowler. La version 11.1 permettra d’abord d’exploiter les dernières avancées de la base de données d’Oracle : redimensionnement de Database SGA sans reboot, observation facilitée des goulets d’étranglement I/O avec Solaris DTrace, envoi de l’audit system vers Oracle Audit Vault pour simplifier le reporting sur la base de données, nouvel outil de reporting (OpenSCAP), support de 32 To de mémoire vive et de milliers de CPU.

Prise en compte de FedFS

Oracle renforce aussi l’orientation cloud de son OS en lui ajoutant des capacités de virtualisation à travers le système, le réseau et les ressources de stockage, notamment avec la prise en compte du standard ouvert FedFS (Federated File System) qui permet aux administrateurs systèmes de bâtir un namespace unifié pour plusieurs serveurs de fichiers. Solaris 11.1 étend aussi son support de SDN (Software Defined Networks) et d’Edge Virtual Bridging pour utiliser au mieux les ressources réseaux et gérer la bande passante en environnement cloud. Le support du stockage partagé automatisé permettra par ailleurs aux clients de transférer les Solaris Zones entre les différents systèmes.

Oracle mentionne aussi parmi les apports de la v.11.1 une prise en charge de la sécurité multi-niveaux en environnements clusterisés avec Solaris Trusted Extensions. La mise à jour de l’OS Unix améliorera également ses performances lorsqu’il sera déployé dans des environnements virtualisés avec VM for Sparc ou Oracle VM Server pour x86.

Oracle Solaris 11.1

Oracle tiendra le 7 novembre prochain un webcast sur Solaris 11.1 et Solaris Cluster (à 17 h, heure de Paris).

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.