Liens Rapides
Support technique

Toujours dans le but d’apporter des solutions efficaces et réactives à nos clients, nous nous donnons la possibilité de prendre la main directement sur leur poste, et ce quel qu’ils soient !

Consulter notre plaquette de présentation et nos conditions générales de vente Plaquette de présentation de VMR Global Solutions * Contacter nous pour toutes vos demandes de conception de PDF dynamique

Last @VMRGlobalSol Tweets
Inscription à la newsletter
VMR Global Solutions | Ubuntu transforme les web apps en appli de bureau
783
single,single-post,postid-783,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,wpb-js-composer js-comp-ver-3.7.4,vc_responsive

Ubuntu transforme les web apps en appli de bureau

14:40 20 July in Informations
0 Comments

Ubuntu WebApps permet de transformer les pages web en applications autonomes. cette fonctionnalité sera intégrée dans la prochaine version de l’OS Open Source.

Canonical a ajouté une fonctionnalité à son système d’exploitation Ubuntu. Désormais, les utilisateurs des versions desktop vont pouvoir accéder aux services Internet courants sans avoir à ouvrir la fenêtre de leur navigateur. En effet, toute page web pourra être ouverte comme une application de bureau autonome. Grâce à cette fonction, l’ouverture d’une page « reviendra à ouvrir une application desktop », a déclaré Pete Goodall, chef de produit chez Canonical. « Nous voulons que la frontière entre applications de bureau et applications web soit un peu moins visible », a-t-il ajouté. Mark Shuttleworth, le fondateur de Canonical, doit faire la démonstration de cette technologie, appelée Ubuntu WebApps, à l’O’Reilly Open Source Conference (OSCON) qui se tient cette semaine (16-20 juillet) à Portland dans l’Oregon. La fonctionnalité sera intégrée dans la prochaine version 12.10 d’Ubuntu, nom de code Quantal Quetzal.

A partir de cette technologie, la distribution Linux est en train de créer des versions desktop des services Internet les plus populaires. Jusque-là, l’éditeur a développé environ 40 applications, notamment celles pour Facebook, Twitter, Last.FM, Google+ et Gmail. L’éditeur propose également une API et un moteur de script d’intégration pour créer ses propres Webapps à partir des sites préférés. « Les développeurs peuvent aussi créer des scripts et les proposer à tout un chacun », a déclaré Pete Goodall. Les utilisateurs visitant un site pour lequel il existe déjà une application desktop seront invités à télécharger le script à partir de l’Ubuntu Software Center. L’application elle-même, c’est la page web, sauf qu’elle ne tourne pas dans un navigateur visible.

Un plug-in dans Firefox

Développé en interne, Ubuntu WebApps se présente sous forme de plug-in pour le navigateur Firefox. Il fonctionne comme GreaseMonkey, qui permet d’effectuer le rendu des pages web en dehors de la fenêtre du navigateur. Selon le responsable produit, « l’intérêt de faire tourner des services web dans une console de bureau, c’est que cela évite d’ouvrir plusieurs onglets dans le navigateur ». Au lieu de naviguer entre plusieurs fenêtres ou onglets du navigateur pour trouver un service, l’utilisateur peut les appeler soit à partir du bureau, soit en appuyant sur les touches alt-tab pour faire défiler les applications en cours, soit en utilisant le lanceur d’Ubuntu, ou encore via la prochaine interface HUD (Head-Up Display) de la distribution Linux.

Les applications fonctionneront également avec les propres services internes de l’OS Open Source. Par exemple, les utilisateurs pourront télécharger des photos sur Facebook grâce à Shotwell, l’application de gestion de photos d’Ubuntu. L’indicateur de messages alertera les utilisateurs de l’arrivée d’un mail dans leurs comptes Gmail. L’application Last.FM pourra aussi être contrôlée depuis le menu son. « Canonical prévoit d’intégrer d’autres services dans l’avenir », a encore déclaré Pete Goodall. La fonctionnalité ne fonctionne que dans l’interface de bureau Unity. Son code sera disponible en Open Source via le service Canonical Launchpad.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.